Redécouvrez le NBHL grâce à sa nouvelle version numérique offerte par Calfa

Le Nouveau Dictionnaire de la Langue Armenienne, trésor de la lexicographie arménienne, est désormais intégré au Calfa afin de vous offrir le plus complet des dictionnaires numériques en ligne.


Le NBHL
Extrait du NBHL à la lettre Ա, tome I p. 210

S'il est bien difficile de prendre la mesure véritable de l'apport de la Congrégation des Pères Mekhitaristes aux sciences, à la théologie et à la culture arménienne, tant les publications et les travaux furent nombreux depuis sa fondation par l'abbé Mekhitar de Sébaste en 1701, chacun s'accordera pour dire que la Congrégation a marqué de son empreinte l'histoire culturelle et intellectuelle arménienne. Essais philosophiques, traductions, éditions de textes, traités d'arithmétique, grammaires, dictionnaires, tout est passé entre les mains de ces Pères dont la vie fut consacrée au travail intellectuel et à la préservation de l'héritage culturel arménien. Ainsi l'a voulu l'abbé Mekhitar, ainsi l'ont fait ses disciples sur l'Île Saint-Lazare de Venise, où ils sont situés depuis trois cents ans maintenant. Gage de la qualité et de l'extrême précision de leurs travaux, ceux-ci sont toujours utilisés par les spécialistes du monde scientifique arménien, à l'instar de la Bible de Zohrab et du NBHL, et leur imprimerie a permis de populariser les textes de l'historiographie et de la théologie arménienne.

L'abbé Mekhitar est considéré comme le père fondateur de la lexicographie arménienne. Il achève en 1745 son Grand Dictionnaire de l'arménien (complété en 1769 par ses disciples) et amorce ainsi une longue tradition d'érudition en lexicographie parmi les Mekhitaristes. On peut citer les dictionnaires suivants :

  • le Dizionario armeno-italiano du Père J̌axǰaxean (1837)
  • le Dictionnaire abrégé de l'anglais vers l'arménien et le turc du Père Somalian (1843)
  • le Dictionnaire de la langue arménienne du Père Aucher (1865)
  • le New Dictionary Armenian-English du Père Bedrossian (1875) (aussi disponible sur Calfa.fr)

L'œuvre la plus monumentale et la plus aboutie est sans nul doute le Nouveau Dictionnaire de la Langue Arménienne - Նոր Բառգիրք Հայկազեան Լեզուի (Nor Baṙgirk‘ Haykazean Lezui, ou NBHL) -, des Pères Awédikian, Surmélian et Awkérian (1836-1837). Cette somme de travail, ce trésor de la lexicographie, unique et inégalé, présente non seulement en deux volumes et plus de 2000 pages l'ensemble du vocabulaire de l'arménien classique et son étymologie (plus de 55 000 entrées), mais aussi ses équivalents en latin, en grec ancien, en turc, en arménien moderne, en italien, en arabe, et en hébreu, et près de 150 000 exemples tirés de la littérature arménienne. Ce dictionnaire, qu'Antoine Meillet, ancien professeur au Collège de France, présente comme l'« ouvrage essentiel de la lexicographie arménienne » et qui est décrit par le célèbre linguiste Adjarian comme « œuvre académique parfaite », est désormais accessible en intégralité sur Calfa.

Le NBHL revu par Calfa

Les 55 000 entrées du NBHL et ses 150 000 exemples sont désormais intégralement disponibles sur Calfa, via notre moteur de recherche. À l'instar des autres dictionnaires présents sur la plate-forme (voir la liste complète), tout élément peut être recherché : du titre de l'entrée à un élément de sa définition, en passant par les traductions latines, grecques, etc., les exemples, ou encore les sources, afin de profiter pleinement du contenu du dictionnaire. Ainsi nous mettons les nouvelles technologies au service de ce trésor lexicographique pour qu'il puisse donner sa pleine mesure.

Libérés des contraintes éditoriales grâce au support numérique, nous avons enrichi et corrigé le NBHL afin de vous proposer une expérience ludique, pratique et satisfaisante. Ainsi les multiples renvois présents dans les définitions sont-ils fonctionnels ; ainsi avons-nous mis en évidence les différents niveaux de définitions et d'exemples, et mis en exergue les différentes langues présentes ; ainsi là où le NBHL écrivait en lettres arméniennes des mots latins ou grecs, nous avons rétabli la forme originelle, etc. En outre, l'ensemble des indications présentes dans le NBHL (sources, langues, renvois) a été uniformisé.

NBHL papier et NBHL Calfa
L'entrée Ամօթալից : dans le NBHL papier à gauche, dans le Calfa à droite

Bon à savoir : Vous pouvez identifier l'existence ou non d'une entrée dans le NBHL dès l'auto-complétion. L'abréviation « hy », qui apparaît à droite du titre, indique que la définition du NBHL est présente dans nos bases de données. Dans le cas où l'entrée existerait déjà en français ou en anglais (respectivement « fr » et « en »), alors le contenu du NBHL est intégré à la définition et consultable dans l'onglet du même nom, sinon elle s'affiche directement. Toutes les fonctionnalités actuelles du Calfa sont opérantes avec le NBHL : ainsi notre moteur de recherche vous proposera-t-il de naviguer soit dans les définitions, soit dans les entrées proches, soit dans les contenus associés.

Exemple de recherche
Exemple de recherche avec les indicatifs de langue

Prochaines étapes pour le Calfa

Cette mise en ligne, aboutissement de près d'un an de travail et possible grâce aux technologies OCR de notre conception, porte désormais à 65 000 le nombre d'entrées sur le Calfa, à plus de 2 000 000 le nombre de formes déclinées et conjuguées, ainsi qu'à plus de 155 000 le nombre d'exemples, le tout accessible gratuitement, faisant du Calfa l'outil le plus complet pour les études arméniennes. Ajouter le NBHL au Calfa s'inscrit dans notre démarche de travailler pour la préservation du patrimoine arménien et son accessibilité (cliquer pour voir les autres chantiers). Calfa propose désormais des résultats en arménien moderne, inclus dans les définitions.

Nous allons dans les semaines qui viennent faciliter l'accès aux sources et aux exemples du NBHL avec un nouveau moteur de recherche, afin de vous proposer des résultats plus fins. En outre, le contenu sera bientôt lemmatisé afin de permettre une recherche quelle que soit la forme conjuguée ou déclinée du mot. Enfin, nous allons à présent traduire en anglais et en français les entrées du NBHL qui n'aurait pas encore d'équivalent dans ces langues, et ainsi achever le travail lexicographique amorcé par les Pères Mekhitaristes au XIXe siècle.

Une question ? Un problème technique ? Une erreur de contenu ? N'hésitez pas à nous contacter via le formulaire de contact.

Partager sur Facebook Partager sur Twitter